Le président du PS a fait valoir que pendant des semaines avant les élections du 25 mai dernier, «tous les ténors du MR, Charles Michel en tête, affirmaient: “Jamais avec la N-VA”».«Qu’en est-il aujourd’hui? La N-VA est le parti leader du nouveau gouvernement et ce gouvernement ne représente que 25% des francophones», estime M. Di Rupo en citant une phrase prononcée mardi par le président de la N-VA, Bart De Wever, «c’est la coalition que je voulais».