Close

3 mai 2019

Proposition de loi visant à étendre la gratuité de la pilule contraceptive aux femmes jusqu’à 25 ans et à rendre gratuite la pilule du lendemain pour toutes les femmes

Le droit à disposer de son corps est un droit fondamental. Il va de pair avec la dépénalisation réelle de l’avortement pour laquelle nous devons continuer à nous battre. Il va également de pair avec l’accès à la contraception.

La présente proposition de loi entend réaffirmer ce droit essentiel en étendant la gratuité des contraceptifs à toutes les femmes jusqu’à 25 ans et en étendant la gratuité de la pilule du lendemain à toutes les femmes, quel que soit leur âge. Depuis 2004, une intervention spécifique est en effet prévue pour assurer la gratuité de la pilule contraceptive aux jeunes filles de moins de 21 ans, pour autant que le médecin prescrive le contraceptif le moins cher.

Pour les autres, une intervention spécifique est également prévue mais il leur reste une quote-part personnelle à payer. Les objectifs de cette mesure étaient d’établir un système de remboursement pour tous les moyens de contraception fiables, d’améliorer l’accessibilité de la contraception d’urgence, de stimuler les médecins à prescrire des contraceptifs meilleur marché, et ce dans le but de réduire le nombre de grossesses non désirées chez les jeunes femmes.

Le texte de la proposition dans son entièreté