Où sont les livres de poche pour la formation CoPPRa?

04 Question de Mme Nawal Ben Hamou au vice-premier ministre et ministre de la Sécurité et de l’Intérieur, chargé des Grandes Villes et de la Régie des Bâtiments, sur « la mise à disposition des manuels de poche comme outil à la formation CoPPRa pour les zones de police » (n° 2680)

04.01 Nawal Ben Hamou (PS): Dans l’optique d’une meilleure prévention anti-radicalisation dans les zones de police, vous avez précisé, au cours d’un précédent échange en commission, soutenir le projet CoPPRa. Il me revient cependant que, sur le terrain, les formations sont freinées à cause du manque de moyens.

Le projet CoPPRa s’appuie en effet sur un manuel de poche censé aider le fonctionnaire de police de première ligne à se montrer attentif aux premiers signes de radicalisation afin de cerner plus rapidement le problème. Autrement dit, ce manuel est un outil indispensable aux formateurs et aux policiers. Or, on m’indique que plus aucun manuel ne serait disponible à l’heure actuelle pour cause de rupture de stock. Il était pourtant prévu d’en fournir un exemplaire à chaque fonctionnaire formé, le jour même. La formation est difficilement dissociable de ce manuel.

Qu’en est-il exactement de ces supports indispensables au bon déroulement de la formation? Quand seront-ils disponibles pour les policiers? Pouvez-vous me préciser quelle est la ligne budgétaire concernée par l’impression de ce manuel? Où en est sa consommation? Combien de manuels – et donc de formations permet-elle encore de financer au cours de l’année à venir?

04.02 Jan Jambon, ministre: Monsieur le président, madame Ben Hamou, à l’heure actuelle, la formation CoPPRa a été dispensée à 10 000 membres des polices fédérale et locales en Belgique. Le réseau important de 50 formateurs CoPPRa permet de satisfaire à toutes les demandes des écoles de police sur le territoire. À cet égard, il n’y a pas de problème.

Des moyens importants ont été mis à disposition afin de permettre d’organiser cette formation, ainsi que la mise à disposition des guides de poche actualisés. Précisons qu’à ce jour, toutes les écoles de police en Belgique – fédérale, provinciales et régionales – organisent la formation CoPPRa sans que des difficultés soient à noter.

La formation est accompagnée d’un guide de poche remis aux participants et fait office de rappel aux policiers de première ligne à être attentifs à tous changements, ainsi qu’aux signes d’une possible radicalisation. Comme chaque année, ce guide est actualisé avec les nouveaux groupements démontrant un lien évident avec notre pays. La nouvelle version a été envoyée aussitôt à l’imprimerie et les écoles de police en ont été informées en temps utile.

Il revient aux écoles de faire les commandes en vue de s’assurer de la présence d’un stock suffisant. Dans la négative, les participants se voient délivrer un guide de poche rapidement après avoir suivi la formation. Une absence de guide de poche n’empêche donc nullement l’organisation de la formation CoPPRa.

Le guide de poche coûte 0,5 euro pièce et est financé par les zones locales et la police fédérale pour leurs étudiants respectifs. Ils achètent donc les guides de poche pour leurs participants. Il entre dans les intentions de la police fédérale, gestionnaire du produit CoPPRa, de mettre le guide de poche à disposition en ligne, en annexe du guide d’intervention existant. Dans ce cas, le financement ne sera jamais un problème et le guide peut être imprimé depuis le site internet.

Les demandes de formation ne cessent d’augmenter et, récemment, une nouvelle formation CoPPRa en pratique a été développée afin de permettre aux policiers déjà formés en matière de CoPPRa d’étendre leurs connaissances et compétences par le biais de mises en situation.

Pour découvrir le texte intégral, cliquez sur le lien ci-après (à partir de la page 8): commission interieur