Close

8 novembre 2017

Les évènements sportifs sont-il assez sécurisés?

Question de Mme Nawal Ben Hamou au vice-premier ministre et ministre de la Sécurité et de l’Intérieur, chargé de la Régie des Bâtiments, sur « le niveau de sécurité accordé à divers évènements sportifs »

Monsieur le président, monsieur le ministre, on le sait, le déploiement de forces de police autour de grands événements sportifs, notamment des matches de football, est rendu d’autant plus nécessaire que le niveau de menace reste élevé et que les foules réunies dans les stades constituent des cibles vulnérables, comme ont pu le montrer des attentats précédents.

Toutefois, je suis assez surprise d’apprendre que, lors d’un autre grand rassemblement sportif, à savoir le Mémorial lvo Van Damme, meeting belge bien connu de la Diamond League d’Athlétisme, un grand nombre de spectateurs ont constaté qu’aucune mesure de sécurité particulière ne semblait avoir été prise pour éviter de regrettables incidents. Je ne pense pas une seconde que la sécurité du public des stades puisse être considérée différemment suivant le sport qui s’y pratique.

Dès lors, pourriez-vous m’éclairer sur les mesures publiques de sécurité qui ont été prises lors de cet événement? Et d’une manière générale, quels sont les critères objectifs qui déterminent le déploiement de forces de l’ordre autour des évènements sportifs de grande envergure?

 

Réponses de Jan Jambon, ministre de l’Intérieur

Monsieur le président, madame Ben Hamou, je vous souhaite tout d’abord la bienvenue et vous félicite pour l’heureux événement. J’espère que le bébé se porte bien. Pour ce qui est de la maman, je constate qu’elle est en forme.

Dans le cadre du niveau 3 de la menace générale établi par l’OCAM pour l’ensemble de la Belgique, les organisations sportives d’ampleur nationale ou internationale, telles que le Mémorial Ivo Van Damme, sont considérées comme des soft targets et constituent donc des cibles potentielles prises au sérieux par les autorités. Pour ce qui est de ces cibles, il est demandé aux chefs de corps de procéder à une analyse des risques opérationnelle sur la base de laquelle ils organisent leur dispositif de sécurité. Voici pour la règle générale. Pour ce qui concerne spécifiquement le Mémorial Van Damme, une présence policière renforcée était déployée sur place pour assurer la sécurité de l’événement.

Des mesures de sécurité ont été prises en concertation avec les autorités locales, l’organisateur, la police et les entreprises de gardiennage concernées. Je ne comprends pas le commentaire des spectateurs. Étant sur place, j’ai vu de nombreux policiers, pas tous en uniforme, parfois en civil. Je pense que toutes les mesures ont été prises pour garantir la sécurité. La même procédure a été utilisée, à savoir qu’une analyse des risques a eu lieu avec la police locale, la police de Bruxelles et je pense que cela s’est bien passé. L’impression des spectateurs était qu’il était parfois difficile pour (…)