La gratuité des visites médicales pour les fonctionnaires de police est-elle en danger ?

Question de Nawal Ben Hamou au Ministre ministre de la Sécurité et de l’Intérieur : 

Je voudrais revenir avec vous sur une sortie dans la presse d’un membre de votre groupe politique à propos des visites gratuites chez le médecin pour les fonctionnaires de police. Selon ses dires, le remboursement des visites médicales n’est, je cite, « plus raisonnable ». Je me permets de rappeler que cette disposition est le fruit de négociations obtenues lors de la réforme de la police en 2001. Quoi qu’il en soit, faut-il s’attendre à la suppression de cet avantage social accordé aux fonctionnaires de police? Le cas échéant, avez-vous prévu des concertations avec le monde syndical afin d’en discuter? Vous conviendrez avec moi qu’il s’agirait là d’une remise en question d’acquis sociaux dont on ne perçoit pas la raison objective.

Réponse du Ministre : Je souhaite être très clair à ce sujet. En tant que ministre de la Sécurité et de l’Intérieur je ne vise pas du tout la suppression de cet avantage social accordé aux fonctionnaires de police lors de la réforme en 2001. Cette suppression ne fait et ne fera pas partie de mes lignes de politique pour la police. Je veux aussi vous assurer que ce point de vue est entièrement partagé par mon parti, la N-VA. Une concertation avec les syndicats à ce sujet n’est donc pas à l’ordre du jour.